Comment endormir facilement son enfant la nuit ?

bébé qui dort

La période du coucher semble souvent durer une éternité. En effet, les enfants trainent parfois pendant des minutes voire des heures avant de s’endormir complètement. Heureusement, des solutions existent pour que le coucher se passe de la meilleure manière possible, et surtout que parents et enfants aient une bonne nuit de sommeil.

Mettre en place une routine avant de dormir

Pour que l’enfant s’habitue à prendre le sommeil tout seul, il faut commencer par installer une routine. Cette dernière va permettre à l’enfant de se préparer tous les jours à l’approche de l’heure du coucher. En effet, cette suite de gestes va créer petit à petit chez lui une autonomie. Il se sentira également plus en sécurité avec cette connaissance de la suite des choses. Il aura des repères par rapport au déroulement de chaque coucher. Le respect de l’heure dans la suivie d’une routine est d’ailleurs également très important.

En ce qui concerne cette dernière, elle dépend de chaque parent et de chaque enfant. Si certains parents lisent des livres à leur bambin avant de dormir, d’autres leur chantent une chanson. Cependant, il faut noter que les activités stimulantes comme des jeux qui nécessitent une dépense d’énergie considérable sont à éviter. Il faut plutôt privilégier celles qui apportent de la détente et du calme. L’objectif étant de le mettre dans des bonnes conditions pour dormir.

Réconforter l’enfant pour passer cette étape

Plusieurs raisons peuvent empêcher un enfant de s’endormir facilement la nuit. Cela peut effectivement être dû à une apparition de dents ou une maladie par exemple. Il faut, de ce fait, être à l’écoute afin de l’aider à bien retrouver le sommeil. La séparation avec les parents peut aussi être une raison pour laquelle l’enfant met du temps à s’endormir. La solution est d’instaurer dans la routine du coucher un moment où parents et enfants partagent des moments intimes. Ce sera l’occasion de faire des échanges sur les événements de la journée. Ces quelques minutes permettront à l’enfant d’avoir une certaine assurance du soutien de ses parents. Ce n’est que par la suite que les parents réduiront petit à petit cette intervention.

Dans le cas où les enfants rappellent après que les parents soient sortis de la chambre, il faut savoir rester ferme. Si l’enfant se lève pour suivre le parent, il faut le raccompagner calmement dans la chambre. Il faut sortir de la chambre même s’il pleure. Seulement après quelques minutes, il faudra prendre le temps de le rassurer, de lui dire qu’il n’a aucune crainte à avoir puisque quelques mètres seulement séparent leurs chambres ou leurs lits.

Il faut que l’enfant puisse comprendre que les parents sont juste à côté et qu’ils seront là si un problème survient. Il faut savoir être compréhensif et surtout être patient dans cette étape. Il faut savoir le rassurer et même créer un environnement où il pourra se sentir en sécurité principalement par rapport à l’aménagement de sa chambre étant donné que la peur peut être une autre cause de ce problème…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *